La bonne opération du Club Med

— 

C'était une première. Pour satisfaire les besoins en recrutement de ses 14 villages rhônalpins avant l'hiver 2012-2013, le Club Med a fait appel à Pôle emploi et à ses partenaires. Ensemble ils ont mis en place une opération de «préparation opérationnelle à l'emploi» (POE) qui a rendu accessibles à des candidats, ayant peu ou pas d'expérience dans l'hôtellerie, des postes de serveur ou de femme/valet de chambre.

«Nous avions un gros volume de recrutements et du mal à trouver des candidats sur ces métiers qui sont en tension, explique Astrid Vieillevoye, responsable recrutement France du Club Med. Pôle emploi a diminué les prérequis tout en complétant les compétences par une formation de 10 jours dans les villages de la région. Cela nous a permis de maintenir notre niveau de service.» Sur les 175 personnes formées, 153 ont signé un contrat de saisonnier de 4 ou 5 mois. «preuve que cela fonctionne bien, nous allons renouveler cette année l'opération POE en l'élargissant à d'autres métiers : réceptionniste, barman et demi-chef de partie (poste en cuisine), poursuit Astrid Vieillevoye. Nous recruterons environ 40 personnes pour deux villages de Savoie ouverts cet été. Et, pour l'hiver, plus de 250 saisonniers dans tous les villages de la région, dont ceux des 2-Alpes et de l'Alpe d'Huez». .C. F.