Raon-L'étape à gagner

Manuel Pavard

— 

Coup d'arrêt ou accident de parcours ? Une chose est sûre : la défaite à Paris (3-1), le week-end dernier, contre la réserve du PSG, a coupé l'élan du GF38, alors invaincu depuis sept journées et un déplacement à Strasbourg. Du côté des joueurs, on plaide, comme Florian Michel, pour un « simple faux-pas». Une thèse recevable, vu les circonstances – deux buts encaissés dans les arrêts de jeu, deux expulsions –, d'autant que les Isérois avaient plutôt maîtrisé la 1re période.

Des concurrents pas à la fête


Heureusement pour Grenoble, la plupart de ses concurrents directs ont aussi laissé des plumes dans leurs dernières rencontres : Strasbourg a été accroché à Jura Sud, tandis que Mulhouse puis Moulins ont pris l'eau devant une étonnante réserve nancéienne. Des résultats qui confirment les propos d'Olivier Saragaglia : «On doit continuer à gagner pour mettre la pression sur nos adversaires. Leurs matchs en retard ne sont pas encore gagnés.» En attendant la mise à jour du calendrier, le GF38 est toujours leader. Un fauteuil qu'il entend conforter ce samedi, face à Raon-l'Etape, au Stade des Alpes. Gare toutefois aux Vosgiens, en embuscade à la 6e place (avec trois matchs en moins) et très bons contre Villefranche (3-0), mercredi.

■ Sans cherrad

Abdelmalek Cherrad est toujours blessé, tandis que Fayçal Lebbihi était incertain. Manu Perez, au repos en début de semaine, devrait tenir sa place.