La sixième place en jeu

Manuel Pavard

— 

Le 29 septembre 2012, le FCG donnait la leçon au Racing Métro (27-13), au Stade des Alpes. Une victoire illustrant le rapport de forces entre des Isérois élevés au rang de trouble-fêtes du Top 14 et des Franciliens qui bouclaient la phase aller à une décevante 11e place. Depuis pourtant, les dynamiques se sont inversées. En difficulté en 2013, Grenoble a subi sa première défaite à domicile, samedi dernier, face à Clermont, et s'est même fait subtiliser la 6e place par des Racingmen qui restent sur six succès consécutifs.

Aller chercher quelque chose


«A l'aller, on les avait surpris en étant très agressif mais le Racing n'a plus le même visage, souligne Rida Jahouer. C'est une équipe construite autour de ses gros, très pragmatique. Il faudra relever le défi physique.» Si «l'ASM était supérieure», admet le centre du FCG, tout n'est cependant pas à jeter dans la claque du week-end dernier. «On devra reproduire nos 20 dernières minutes», estime Fabrice Landreau. L'enjeu est en effet de taille pour un groupe qui n'a plus gagné en déplacement depuis la 1re journée, à Bordeaux. «L'objectif, c'est d'aller chercher quelque chose à l'extérieur, une victoire, voire un nul ou un bonus défensif. C'est important psychologiquement. Je suis sûr qu'on peut le faire.»

■ un groupe remanié

Le staff du FCG a communiqué un groupe de 23 joueurs fortement remanié, dont sont notamment absents Tuculet, Sowerby, Jahouer et Courrent.