Le FCG veut manger agen

Manuel Pavard

— 

Son superbe début de saison l'avait presque fait oublier mais les deux défaites concédées au Stade Français et à Mont-de-Marsan sont venues le rappeler : le FCG reste un promu visant le maintien. «On n'a jamais changé d'objectif», rappelle Jonathan Pélissié. Pour le demi de mêlée, Grenoble n'est «pas sous pression. On subit une petite baisse de régime due, entre autres, à la répétition des matchs, mais je ne suis pas inquiet quant à notre capacité à retrouver notre niveau.»

Le réveil agenais


La venue d'Agen, samedi, paraît donc idéale pour relancer la machine iséroise. Le SUA, club historique du rugby français avec ses huit Boucliers de Brennus, semble en effet bien loin de son glorieux passé et se traîne à une peu envieuse 13e place. Sur le papier, difficile d'imaginer les Lot-et-Garonnais faire tomber le FCG à Lesdiguières pour la première fois de la saison. La dernière journée de Top 14 incitera pourtant les Grenoblois à la prudence. Les hommes de Philippe Sella, qui restaient sur neuf revers consécutifs, ont ainsi créé la sensation, samedi dernier, en dominant Toulouse 22-9. «On se méfie car ils joueront sans pression, estime Jonathan Pélissié. Mais on veut se mettre à l'abri le plus tôt possible pour peut-être, ensuite, viser plus haut.»

■ Beukes de retour

Dupont et Jahouer sont absents du groupe de 25 joueurs communiqué ce jeudi par le staff du FCG. Beukes et Gengenbacher font en revanche leur retour.