«notre cible, ce sont les 25-49 ans »

Propos recueillis par Véronique Vigne-Lepage

— 

Huit mois après son implantation à Grenoble, Radio Isa a déjà près de 20 000 auditeurs par jour dans l'agglomération, soit 4, 8 % d'audience, selon Médiametrie. Une belle surprise pour son directeur des programmes.

Vous ne vous attendiez pas à un tel score ?

Nous pensions arriver à 2 ou 3 % ! En riant, nous disions qu'à 4 %, nous serions les rois du monde ! Ceci dit, nous avons préparé très sérieusement notre arrivée à Grenoble, parce que de nombreuses radios y sont déjà présentes, dont certaines depuis longtemps. Nous avons conduit une étude préalable pour savoir que ce les gens voulaient et nous le vérifions régulièrement par des tests téléphoniques.

Que veulent donc entendre les Grenoblois ?

Nous sommes dans une grande zone urbaine, alors nous avons opté pour une programmation musicale dynamique, contrairement au Nord-Isère, où la programmation est plutôt «relax». Les 25-49 ans, notre cible, veulent aussi de l'information locale. C'est pourquoi nos deux journalistes vont beaucoup sur le terrain.

Quels sont vos projets ?

Si nous avons investi dans un studio local, équipé des technologies les plus innovantes, c'est que nous espérons aller encore plus loin. Nous allons renforcer l'équipe, lancer une campagne de communication, la recherche d'annonceurs et le soutien des événements locaux. Il y a de quoi faire, ici !

■ Concurrence sur les ondes

Selon Médiamétrie, le top 5 des radios à Grenoble est : France Inter, France Info, RMC, France Bleu et Skyrock (audiences cumulées en pénétration, septembre à décembre 2012). Parmi les suivantes, Radio Isa talonne NRJ et Hot Radio, mais devance Chérie FM, RTL2, Alpes 1, Virgin Radio ou encore RFM.