Dégustation de haut vol à l'aéroport

Manuel Pavard

— 

no credit

Belle surprise pour les passagers de l'aéroport de Grenoble-Isère, ce dimanche midi. A leur descente d'avion, ces derniers ont en effet été accueillis par une part de gratin dauphinois et un verre de Green chaud (cocktail à base de Chartreuse et chocolat chaud), préparés et servis par quatre restaurateurs isérois. L'opération, pilotée par les Maîtres restaurateurs de l'Isère, Isère Tourisme et Chartreuse Diffusion, vise plusieurs objectifs, selon Nicolas Bottero, chef du Mas Botter, à Grenoble : «valoriser les produits du Dauphiné et la destination Isère mais aussi promouvoir auprès du grand public le titre de Maître restaurateur (lire encadré).»

Des spécialités qui parlent


Un grand succès, à en juger par les 700 portions de gratin dauphinois et les 50 litres de Green chaud servis aux 1 400 touristes passés par l'aéroport de 11 h 30 à 15 h «Les passagers ont le sourire et s'approchent facilement du comptoir, souligne Laurent Gras, chef du Pèr'Gras. Ils sont quasiment tous étrangers [Britanniques en majorité] et les mots gratin dauphinois et Chartreuse leur parlent tout de suite !» Collin, tout juste arrivé de Londres avec sa famille, ne boude d'ailleurs pas son plaisir : «Je ne pensais pas trouver ça. C'est parfait car j'ai juste pris un petit-déjeuner ce matin et on a une heure et demie d'attente avant notre car pour Vaujany. On n'a pas l'habitude de manger du gratin dauphinois en Angleterre. Celui-ci est très bon et en plus, c'est gratuit. Le séjour commence bien.»

■ Le label «Maître restaurateur»

Lancé en 2007, le titre de Maître restaurateur a été décerné depuis à environ 2 000 restaurateurs en France, dont 38 en Isère. Pour l'obtenir, il faut subir un audit d'un client mystère, qui juge selon une trentaine de critères : produits bruts, travail sur place, personnel qualifié, respect de l'hygiène, mise en valeur des produits locaux…