GRENOBLE - Grosses inquiétudes autour du calendrier scolaire

— 

Les présidents de quatre fédérations de professionnels de la montagne) rencontrent ce jeudi la ministre du Tourisme Sylvia Pinel. Objectif : l'alerter sur l'enjeu économique d'un bouleversement du calendrier scolaire. « Depuis deux ans, les vacances d'hiver et de printemps ont été repoussées d'une semaine, rappelle Laurent Reynaud, délégué général de Domaines skiables de France. Cela s'est traduit par une perte de moitié de la fréquentation aux vacances de printemps. Le récent rapport sur la refondation de l'école préconise, lui, de les retarder encore d'une semaine, et celles-ci vont sortir cette fois totalement de la période d'enneigement ! » Annick Girard (Les Deux-Alpes) est formelle : « Même avec un glacier, on ne tiendra pas le choc ! » Les professionnels demandent donc le retour à la situation d'avant 2009. C. F.