Marseille : Première édition du classico de la street food entre Parisiens et Marseillais

PAYE TON BURGER L’équipe parisienne a remporté le défi lors de Food’in Sud, un salon destiné aux professionnels du secteur de la restauration

Adrien Max
— 
Des food trucks parisiens et marseillais se sont affrontés sur le thème du burger notamment.
Des food trucks parisiens et marseillais se sont affrontés sur le thème du burger notamment. — Adrien Max / 20 Minutes

Et une nouvelle défaite de Marseille contre  Paris. Pas sur la pelouse du stade Vélodrome cette fois, mais à quelques dizaines de mètres, au parc Chanot à Marseille (Bouches-du-Rhône), où s’est tenu le salon Food’in Sud de dimanche à mardi. Pour sa cinquième édition (l’événement a lieu tous les deux ans), ce salon destiné aux professionnels du secteur de la  restauration avait organisé, pour la première fois, un classico de la street food autour de deux associations. La Food Trucks Association, qui rassemble une soixantaine de food trucks de la région marseillaise, face à la Street Food en mouvement, qui rassemble près de 120 food trucks dans la région parisienne.

Deux équipes marseillaises affrontaient deux équipes parisiennes sur le thème du burger, puis d’un plat méditerranéen, avec l’obligation d’inclure au moins trois ingrédients de la Méditerranée. Et c’est finalement la Street Food en mouvement qui a remporté ce premier classico, notamment grâce à un burger au poulet cuit à basse température, des tomates séchées, du pesto, des noisettes, entre autres.

Si ce concours est un clin d’œil à la rivalité entre Paris et Marseille, il met surtout en avant la place prise par la street food dans la restauration. En 2020, la restauration rapide a pesé plus lourd que son homologue avec service à table en parts de marché. Près de 54 %, selon les données du cabinet Food Service Vision. Une première dans l’histoire de la restauration hors domicile.