Le Mirazur, premier restaurant sans plastique

PLASTIQUE Chaque jour, « 20 minutes » vous propose des vidéos réalisées par son partenaire Brut

20 Minutes avec Brut
Mauro et Lucas ont modifié leur manière de travailler, pour atteindre leur objectif, Brut.
Mauro et Lucas ont modifié leur manière de travailler, pour atteindre leur objectif, Brut. — capture d'écran

En moyenne, le plastique qu’un humain ingurgite chaque semaine est équivalent au volume d’une carte de crédit. Le restaurant Mirazur, à Menton, a donc décidé de supprimer le plastique de ses cuisines. Un défi pour cet établissement, élu meilleur restaurant au monde en 2019. Le chef Mauro Colagreco a confié cette tâche à Lucas : « Il est rentré de ses vacances et il nous a demandé d’enlever tout le plastique du restaurant. Et nous, on lui a répondu : "Tu es fou, c’est impossible". Mais, en fait, il avait raison et on s’est rendu compte que c’était totalement faisable. »

Changer les habitudes en cuisine, où le plastique prolifère, n’est pas chose aisée. Il a fallu convaincre les cuisiniers et les fournisseurs de n’utiliser que des contenants réutilisables ou recyclables. Mauro Colagreco explique comment son restaurant est devenu « plastic free » dans la vidéo de notre partenaire Brut.