Lille : Inde, Japon, Pologne, Maghreb… Comment faire le tour du monde à travers les épiceries

GASTRONOMIE Lille accueille bon nombre d’épiceries spécialisées dans les cuisines du monde. Ces derniers mois, des épiceries indienne, d’Europe de l’Est ou japonaise viennent d’ouvrir

Francois Launay

— 

Une épicerie asiatique de Lille
Une épicerie asiatique de Lille — F.Launay/20 Minutes
  • Lille accueille de nombreuses épiceries spécialisées dans les produits du monde entier.
  • Depuis janvier, trois ont ouvert et proposent des produits d’Inde, d’Europe de l’Est ou du Japon.
  • A défaut de pouvoir prendre l’avion, 20 Minutes vous invite à un voyage culinaire en découvrant ces différentes spécialités venues d’Asie, de Russie ou d’Afrique du Nord.

Pas besoin de remuer le couteau dans la plaie mais ça fait des mois qu’il n’est plus possible de découvrir les cuisines du monde au resto. Mais pour s’évader à travers la nourriture, il suffit parfois de se promener dans des épiceries dédiées aux produits venus d’ailleurs.

A Lille, on commence à avoir l’embarras du choix pour voyager en faisant ses courses. Car de plus en plus d’épiceries spécialisées ont vu le jour ces dernières années. De L’Inde au Maghreb en passant par le Japon ou les pays de l’Est, 20 Minutes vous propose un tour du monde de la nourriture en se promenant simplement dans les rues de Lille.

Saucisses fumées, caviar et pïerogi aux Comptoir de l’Est

Jusqu’ici, les trésors culinaires de l’Europe de l’Est n’avaient pas d’endroit dédié à Lille. Mais depuis début janvier, ce n’est plus le cas. A l’entrée de la rue Gambetta, Alexandre et Julia, nés en Ukraine et en Russie, ont décidé d’ouvrir les Comptoirs de l’Est. Dans cette épicerie, on trouve des produits venus de Pologne, de République Tchèque, de Lituanie ou encore de Russie.

Des produits alimentaires venus de Russie
Des produits alimentaires venus de Russie - F.Launay/20 Minutes

« Comme produits phares, nous avons du caviar mais aussi des saucisses fumées. On a aussi des produits laitiers, du fromage fumé, des limonades géorgiennes ou encore du Kvas qui est une boisson naturelle russe faite à base de pain noir. Et puis, on a évidemment des pierogi qui ressemblent à des raviolis », explique Alexandre qui a choisi de s’installer dans la capitale des Flandres où la communauté polonaise est très présente.

Curry, garam masala, légumes indiens et sacs de riz de 20 kg chez Rangoli

Anil est originaire du Sud de l’Inde. Avec Marine, son épouse française, ils ont ouvert Rangoli, une épicerie indienne, depuis le 13 février sur la rue Gambetta, à quelques mètres du marché de Wazemmes. Inde, Bangladesh, Pakistan ou encore Ile Maurice, différents produits alimentaires de cette région du monde sont réunis au même endroit.

Des épices indiennes
Des épices indiennes - F.Launay/20 Minutes

« Il y a plein de produits indiens. On a de la farine spéciale pour fabriquer le pain indien. On a aussi différents riz sous différentes tailles. On a des sacs de riz de 20 kg par exemple. On a aussi beaucoup de pickles, des pâtes de curry différentes et de nombreuses épices comme le garam masala. Sans oublier des boissons typiques de l’Inde comme le thé », raconte Anil. Quand la crise sanitaire sera passée, Rangoli fera aussi salon de thé où il sera possible de déguster des pâtisseries indiennes.

Nouilles et sauces relevées dans les supérettes asiatiques

A Lille, c’est sans doute le type d’épicerie étrangère le plus fréquent. Asie Nord, Minh ou encore Asie Gambetta, la métropole nordiste ne manque pas de supermarchés asiatiques. A l’intérieur, on y trouve quantité de soupes, de pâtes ou encore de sauces venues du sud-est asiatique. Les saveurs de Chine, Thaïlande ou encore Vietnam y sont facilement trouvables.

Des nouilles chinoises
Des nouilles chinoises - F.Launay/20 Minutes

« Ce qui marche bien, ce sont les soupes épicées toutes prêtes dont raffolent les clients. Mais on a aussi de nombreuses variétés de nouilles chinoises pour préparer ses soupes soi-même. Quant aux sauces il y en a différentes sortes comme la sauce d’huître ou l’huile de sésame. On aussi de nombreux piments pour relever tout ça », raconte la gérante d’Asie Gambetta, une supérette asiatique ouverte depuis cinq ans à deux pas du musée des Beaux-Arts.

Plus de 200 références d’épices aux comptoirs d’Afrique et d’Orient

C’est l’un des plus anciens magasins de Wazemmes. Juste derrière la place du marché, les comptoirs d’Afrique et d’Orient accueillent des clients depuis 1984. Le magasin livre en matières premières tous les restaurants orientaux de la région. Couscous, pois chiches, raisins, harissa, l’entrepôt regorge de produits venus du Maghreb. Mais les particuliers viennent aussi s’y fournir. Avec un large choix d’épices.

Des épices (illustration)
Des épices (illustration) - F.Launay/20 Minutes

« On a 200 types d’épices. Coriandre, cumin, fenouil moulu ou en grains, mélanges tunisien ou marocain. On a vraiment de tout. On a aussi des purées de pois chiche, des purées d’aubergines, des feuilles de vigne farcies. On a aussi des produits libanais, turcs et même arméniens et roumains qui raffolent des choux sous vide », raconte Hakim Agouni, une figure de Wazemmes, qui a repris le magasin créé par son père.

Kit Kat au champagne, Ramen et saké chez Petit Konbini

C’est la dernière née des épiceries lilloises. Ouverte le 2 mars, Petit Konbini a vu dès le premier jour de nombreux clients faire la queue devant la boutique ouverte rue du Molinel. A l’intérieur, la culture japonaise est reine. Bols de ramen, objets d’antiquité ou produits sous licence Ghibli (le Disney japonais), il y a de quoi séduire plus d’un fan du pays du Soleil levant.

Des produits japonais
Des produits japonais - F.Launay/20 Minutes

Après deux ans passés comme sommelier au Japon, Quentin a décidé de lancer Petit Konbini à son retour en France. Avec son acolyte Simon, spécialiste des cérémonies du thé, ils se sont d’abord lancés à Roubaix avant de venir s’installer à Lille.

Et au-delà des objets, il y a aussi de quoi boire et manger japonais chez Petit Konbini. « En termes d’alcool, on a de nombreuses références de saké et whisky. Au rayon alimentaire, on a des ramen mais aussi de nombreuses friandises japonaises comme des Kit Kat au goût champagne fraise ou cheese cake. On fera aussi bientôt des Bento à emporter », raconte Quentin.