Pourquoi le Vieux-Lille sent-il si fort et colle-t-il aux doigts ?

PLEIN LES DOIGTS La France est le pays du fromage. « 20 Minutes » vous propose un tour de France odorant, coulant voire crémeux pour découvrir les spécialités fromagères de nos régions

Mikaël Libert

— 

Plein les doigts fromages : Le Vieux-Lille — 20 Minutes

Ça sent, mais c’est bon. Les fromages, ce n’est pas ce qui manque en France. Il y a en a tant qu’on peine à les compter. Mille assurément, dont 45 appellations d’origine protégée. Chaque région a les siens, à tel point que l’on ne sait plus où donner de la tête, enfin du palais plutôt. A 20 Minutes, nous avons décidé de vous en présenter un panel en mettant à contribution les journalistes de nos éditions locales. Notre série «  Plein les doigts » sur le fromage commence par un produit du Nord : le Vieux-Lille.

Dans le Nord, on n’est pas les derniers à produire du fromage, et notamment des fromages odorants. De caractère préfèrent dire les producteurs. 20 Minutes aurait pu céder à la facilité en vous parlant du maroilles, la star locale qui a atteint une renommée internationale grâce au film de Dany Boon, Bienvenue chez les Ch’tis.

Pour commencer cette série, nous avons préféré éveiller nos papilles avec un cousin du fameux maroilles : le Vieux-Lille. Un fromage à pâte molle lavée fabriquée à partir de lait de vaches. Il est produit à la Ferme du pont des loups, à Saint-Aubin, dans l’Avesnois.