Pourquoi le maroilles sent-il davantage au nez que dans la bouche ?

PLEIN LES DOIGTS La France est le pays du fromage. « 20 Minutes » vous propose un tour de France odorant, coulant voire crémeux pour découvrir les spécialités fromagères de nos régions

M.L., Camille Ruiz pour la vidéo

— 

Le maroilles, le plus célèbre des fromages du Nord — 20 Minutes

Eul’fromage eud’min coin. Notre série gastronomique « Plein les doigts » se penche sur les fromages de nos régions. Et il y en a du boulot – on en compterait assurément plus de 1.000 en France –, rien que dans le Nord, les variétés sont beaucoup plus nombreuses qu’il n’y paraît. Il y a quelques semaines, nous vous avions présenté le Vieux-Lille. C’est maintenant au tour de son proche parent, le maroilles.

Ce fromage carré particulièrement odorant a acquis une renommée nationale, voire internationale, grâce au succès du film de Dany Boon, Bienvenue chez les Ch’Tis, en 2008. Mais nous, dans les Hauts-de-France, on connaît le maroilles depuis belle lurette. On le mange le matin, le midi ou le soir, sur du pain, fondu ou en tarte. Une des particularités de ce fromage au lait de vache à pâte molle lavée, c’est d’être plus fort au nez que dans la bouche.

Il est l’un des 45 fromages à être protégé par une AOP. Avantage qui impose néanmoins un cahier des charges à respecter très strict. La production se fait dans l’Avesnois, notamment dans le village de Maroilles. Celui que l’on vous présente est fabriqué non loin de là, à la Ferme du pont des Loups, à Saint-Aubin. Ce producteur a aussi bien d’autres produits à son catalogue : le Chtiot biloute, la Boulette d’Avesnes, le Rollot ou encore le Dauphin.