Guide Michelin: La remise des étoiles se tiendra à Cognac en 2021

GASTRONOMIE L'an prochain, le Guide Michelin ne décernera pas ses étoiles à Paris, mais à Cognac en Charente, une première

Stéphane Leblanc
— 
Le chef trois-étoilesKei Kobayashi et le directeur du guide, Gwendal Poullennec
Le chef trois-étoilesKei Kobayashi et le directeur du guide, Gwendal Poullennec — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

La rumeur courait depuis plusieurs jours en Charente. Le Guide Michelin l’a confirmée ce lundi matin : la prochaine soirée de remise des étoiles se tiendra le 18 janvier 2021 dans la ville de Cognac, considérée par Michelin comme une « référence de l’excellence française de renommée internationale ». Une délocalisation inédite dans l’histoire du célèbre guide gastronomique qui, pour la première fois de son histoire, quittera les ors de la capitale pour délocaliser sa cérémonie en région.

Sachant que le Guide rouge 2020 recense 465 restaurants dans Paris intra-muros et 2.970 restaurants en province, « le déplacement de notre cérémonie des étoiles de Paris à Cognac est une preuve supplémentaire de l’engagement du Guide auprès des terroirs, des producteurs locaux et de la filière alimentaire de qualité, estime Gwendal Poullennec, directeur international des Guides Michelin. Le rôle du Guide Michelin est d’être un porte-voix pour rapprocher les talents qui œuvrent en cuisine du plus grand nombre de gourmets. Nous souhaitons également mettre en lumière les artisans et leur région, source d’inspiration inépuisable des chefs qui ancrent leur cuisine dans leur environnement immédiat et ses saisons ».

« Un patrimoine gastronomique particulièrement riche »

Pour justifier son penchant pour Cognac, Michelin évoque un territoire qui dispose « d’un patrimoine gastronomique particulièrement riche » (trufficulture, affinage, ostréiculture, pisciculture…) et « de plusieurs appellations vinicoles » qui partagent le même vignoble que Cognac, tels le Pineau des Charentes et les Vins IGP Charentais.

« Dans une région aux terres si généreuses, la mise à l’honneur par le Guide Michelin des différents métiers de salle et tout particulièrement celui de sommelier, prend tout son sens, explique Michelin dans son communiqué. Cette échappée en Nouvelle-Aquitaine en pleine période de distillation sera l’occasion de comprendre les évolutions engagées par le fleuron mondial des spiritueux. »

Cognac, « terroir à haute saveur ajouté »

Il est probable que la volonté affichée de l’interprofession du Cognac de participer à l’essor de modes de production et de consommation plus durables a joué un rôle. Mais l’homme à qui l’on doit cette délocalisation inattendue s’appelle Jean-Hubert Lelièvre. Le projet Cognac, territoire hôte 2021 imaginé par le conseiller départemental de Cognac en charge du Tourisme est, selon lui, « le fruit du mariage de deux références de l’excellence à la française d’envergure mondiale : Michelin d’une part et Cognac d’autre part, qu’il qualifie de « terroir à haute saveur ajoutée ».