Menton: Ils envoient leurs raviolis par la Poste et deviennent meilleurs «e-producteurs» de France

GASTRONONOMIE Leurs produits ne contiennent ni conservateurs ni arômes artificiels

Mathilde Frenois

— 

Luisa Inversi et son fils Ricardo envoient leurs pâtes fraîches par Chronopost.
Luisa Inversi et son fils Ricardo envoient leurs pâtes fraîches par Chronopost. — Unikeye Photograpy

L’odeur ne passe pas entre les fentes de la boîte aux lettres. Pourtant, le carton qu’elle renferme contient un plat de pâtes toutes fraîches. Et prêtes à être dégustées. C’est un goût de dolce vita qui vient d’être livré : l’entreprise mentonnaise Pasta Piemonte s’est spécialisée dans l’envoi de pâtes par Chronopost via le site pourdebon.com. Les deux Azuréens à sa tête viennent d’être élus meilleurs « e-producteurs » de France.

« Notre signature, c’est d’avoir inventé le ravioli au citron de Menton, annonce Luisa Inversi, co-fondatrice de Pasta Piemonte avec son fils Ricardo. On fait aussi des pâtes fraîches classiques. Nos tagliatelles maison sont les seules bio de la Côte d’Azur. » Côté raviolis, les saveurs varient : de la classique tradition piémontaise à la viande, à la noisette et à la tomme d’alpage AOP. Et chaque mois sa spécialité : truffes, cèpes, artichauts, asperges, potimarrons, selon la saison. Des pâtes expédiées à l’autre bout de la France métropolitaine.

Ni conservateur, ni arôme

« Nous faisons des produits ultra-frais, envoyés sous 24 heures, assure Luisa Inversi. Ils sont expédiés dès qu’ils sortent de la machine à raviolis et peuvent être mangés 2-3 jours après la réception. Il est même possible de les congeler. » Même s’il voyage, le ravioli n’a ni conservateur, ni arôme artificiel, ni pasteurisation dans sa composition. C’est ainsi que le ravioli au citron et les gnocchis ont été désignés plats gagnants du concours des « e-producteurs ».

« Pour le moment, on ne peut pas envoyer en Corse et à l’étranger », regrette la productrice. Mais elle a plus d’un tour dans sa fabrique de pâtes. La Mentonnaise vient de se doter d’un séchoir qui lui a permis d’élaborer une gamme aux œufs déshydratés. Dans un mois, il sera possible d’expédier ces pâtes aromatisées aux épinards, à la tomate et à l’encre de seiche à l’autre bout de la planète.