L'hôtel a publié une photo de son pan bagnat
L'hôtel a publié une photo de son pan bagnat — Capture d'écran Instagram @negrescohotel

CUISINE

Nice: Les concombres dans le pan bagnat passent mal, l'hôtel Negresco (lui aussi) épinglé pour sa recette

Véritable institution niçoise, l’établissement de la promenade des Anglais se défend de pouvoir « interpréter les recettes à sa manière »…

Il y avait déjà eu les pan bagnats au poulet de Thierry Marx, ceux à la morue de Michel Sarran… C’est désormais au tour de l’hôtel Négresco, célèbre institution niçoise, de se faire épingler pour sa recette non homologuée de la spécialité nissarte.

Sur son compte Instagram, le palace de la promenade des Anglais a publié lundi une photo dudit sandwich, accompagnée d’une légende : « Le traditionnel Pan bagnat et autres parfums de la région Niçoise sont à l’honneur de la carte du 37 Pop », un restaurant éphémère de l’établissement. Sauf que, crime de lèse-majesté, des rondelles de concombres garnissent généreusement le plat. Et ça, ça ne passe pas pour certains internautes.

« Vous êtes l’établissement qui représente le mieux Nice »

Heyvoilacestmoi rappelle notamment « qu’il n’y en a jamais eu dans la véritable recette [pain rond, tomates, cébettes, poivrons verts à salade, œuf dur, fèves, artichaut violet, radis, olives noires, miettes de thon, anchois, basilic, huile d’olive, vinaigre, ail, poivre et sel] ». Hugo06730 s’agace de plus belle : « Vous n’avez pas honte ? ! Vous êtes l’établissement qui représente le mieux Nice au niveau international et vous proposez un pan bagnat même pas digne du vrai pan bagnat ».

L’hôtel a directement répondu dans les commentaires de sa publication : « Notre chef [sic] est bien heureusement libre d’interpréter les recettes à sa manière », précisant que le sandwich est proposé à la carte à 15 euros. Xdudu06 n’ira certainement pas le déguster, d’autant plus que pour cet internaute « le pan-bagnat, c’est avec des tomates en saison, donc certainement pas en novembre ».

Une erreur de communication, selon l’hôtel

En fin de matinée, après la publication de notre article, l’hôtel avait supprimé son post du réseau social, plaidant une erreur de communication auprès de Nice-Matin. « Je ne comprends pas pourquoi la photo d’un plat retiré de la carte depuis une semaine a été publiée sur Instagram », explique la cheffe Virginie Basselot, récipiendaire du label «Cuisine nissarde», qui garantit justement le respect des traditions culinaires niçoises.

Le prestataire qui gère les réseaux sociaux du palace aurait commis une erreur, selon elle. « Cette photo ne représente pas du tout le pan bagnat que nous proposions. Le nôtre était évidemment sans concombre », avance encore la cheffe auprès du quotidien régional. Sur la photo publiée, puis retirée, on reconnaît pourtant bien la terrasse de l’hôtel et son mobilier.