Nice: L'imagination n'a plus de limite, de la morue dans le pan-bagnat!

CUISINE La tradition culinaire niçoise (encore une fois) mise à mal, Michel Sarran a ajouté de la morue et des tomates séchées à son pan bagnat…

M.F.

— 

Un pan bagnat avec... de la morue et des tomates séchées.
Un pan bagnat avec... de la morue et des tomates séchées. — J. Camand
  • La « vraie » recette du pan bagnat : dans un pain rond, mettre des tomates, cébettes, poivrons verts à salade, œuf dur, fèves, artichaut violet, radis, olives noires, miettes de thon, anchois, basilic, huile d’olive, vinaigre, ail, poivre et sel.
  • Pour les puristes, les haricots, patates, morues, tomates séchées ne font pas partie des ingrédients traditionnels.

La liste des ingrédients incongrus glissés à l’intérieur du pan-bagnat s’allonge. Après le jambon et le poulet, ce sont les tomates séchées et la morue qui s’invitent dans ce plat traditionnel niçois.

Cette fois-ci, c’est Michel Sarran qui est accusé de bafouer la véritable recette. Dans un pan-bagnat élaboré pour la SNCF et servi à bord des trains, il rajoute de la morue (à la place du thon) et des tomates séchées, rapporte  Nice-Matin.

Michel Sarran prend des libertés avec la recette du pan bagnat.
Michel Sarran prend des libertés avec la recette du pan bagnat. - J. Camand

Les largesses d’autres chefs

Le juré étoilé de Top chef n’est pas le premier à prendre ses distances avec la tradition. Avant lui, Thierry Marx avait rajouté du poulet et du jambon à la recette. Hélène Darroze avait revisité la salade niçoise avec des pommes de terre et des haricots verts.

Pour les puristes, voici la « vraie » recette du pan-bagnat : dans un pain rond, mettre des tomates, cébettes, poivrons verts à salade, œuf dur, fèves, artichaut violet, radis, olives noires, miettes de thon, anchois, basilic, huile d’olive, vinaigre, ail, poivre et sel. Et basta !