Vendue près de 950.000 euros, une bouteille de whisky établit un nouveau record

ENCHERES L’alcool date de 1926 et est enfermée dans une bouteille dessinée par l’artiste italien Valerio Adami…

G. N. avec AFP
— 
La bouteille de whisky de 1926 qui détient le nouveau record de prix de vente, à près de 950.000 euros.
La bouteille de whisky de 1926 qui détient le nouveau record de prix de vente, à près de 950.000 euros. — ANDY BUCHANAN / AFP

Une bouteille de whisky extrêmement rare est partie à un prix record mercredi lors d'une vente aux enchères à Édimbourg, en Écosse. Cette bouteille de whisky millésime 1926 produite par Macallan et dessinée par l'artiste italien Valerio Adami a été vendue 848.750 livres (947.000 euros), battant le record détenu jusqu'alors par une bouteille du même whisky qui s'était vendue 1,01 million de dollars (857.000 euros) en mai à Hong Kong.

«L'acheteur vient d'Extrême-Orient où il y a un énorme intérêt pour le whisky», a dit à l'AFP Richard Harvey, expert en boissons à la maison de ventes Bonhams. «Des bars à whisky ouvrent partout en Extrême-Orient, ce qui suscite un intérêt considérable et ce qui explique probablement qu'entre un tiers et 40% de nos ventes vont à des acheteurs de l'Extrême-Orient», a-t-il déclaré.

Conservation en fût pendant soixante ans

Bonhams détient maintenant le record des trois bouteilles de whisky les plus précieuses jamais vendues aux enchères. «C'est un grand honneur d'avoir établi un nouveau record du monde, et c'est particulièrement réjouissant de l'avoir fait ici, en Écosse, le pays du whisky», s'est félicité Martin Green, spécialiste du whisky chez Bonhams.

Le whisky a été distillé en 1926 et conservé dans un fût jusqu'à sa mise en bouteille 60 ans plus tard, en 1986. Seules 24 bouteilles ont été produites avec des étiquettes conçues par deux célèbres artistes pop - 12 du Britannique Peter Blake et 12 de l'Italien Valerio Adami.

La bouteille vendue mercredi avait été achetée directement à la distillerie Macallan pour un montant non divulgué en 1994 et faisait partie d'une collection plus vaste du même propriétaire proposée lors de la vente. On ignore combien de bouteilles existent encore mais l'une aurait été détruite lors d'un tremblement de terre au Japon en 2011 et une autre aurait été bue.