Bonbons: Lutti va relancer les Treets après 32 ans d'absence

CONFISERIE Remplacée par la marque M&M’s dans les années 1980, la cacahuète enrobée de chocolat pourrait revenir grâce à une faille juridique…

20 minutes avec agence

— 

Lutti s'est engouffré dans une faille juridique et veut commercialiser à nouveau les Treets. (illustration)
Lutti s'est engouffré dans une faille juridique et veut commercialiser à nouveau les Treets. (illustration) — Pixabay

Disparus depuis 1986, les Treets pourraient faire leur grand retour en Europe. L’entreprise française Lutti et son actionnaire allemand Katjes préparent secrètement depuis six mois la relance de la cacahuète enrobée de chocolat, rapporte Le Journal Du Dimanche.

Le confiseur s’est engouffré dans une faille juridique du groupe Mars, qui a remplacé en 1955 la marque Treets par le plus global M & M’s. Le géant américain a récemment oublié de renouveler son droit de propriété sur les Treets.

Lutti vise les nostalgiques

La situation n’est pas passée inaperçue auprès des dirigeants de Lutti, qui ont créé fin 2017 la filiale The Peanut Company pour organiser le come-back du bonbon au chocolat dragéifié.

« Il n’y a aucun colorant artificiel ni dioxyde de titane. Notre cacao est équitable, certifié par la Fairtrade Foundation, assure Sébastien Berghe, PDG de Lutti. Un pacte de non-agression a été conclu avec le groupe Mars pour ne pas être en concurrence frontale avec M & M’s ».

L’emballage des nouveaux Treets sera orange alors que le paquet original était jaune. Mais le confiseur français compte malgré tout miser sur la nostalgie de celles et ceux qui ont connu les premiers bonbons. Pour satisfaire les consommateurs âgés, le logo et une grande partie de la recette initiale resteront les mêmes.

>> A lire aussi : Bonbons: Les producteurs s’engagent à bannir le dioxyde de titane

>> A lire aussi : Les pubs alimentaires peu saines pour enfants maintenues par les députés