Rennes: Six mois après l'ouverture d'Ima, Julien Lemarié décroche une étoile au Michelin

GASTRONOMIE Le chef a déjà été distingué à plusieurs reprises...

Camille Allain

— 

Le chef Julien Lemarié, ici lors d'un événement au restaurant Le Mabilay en 2016.
Le chef Julien Lemarié, ici lors d'un événement au restaurant Le Mabilay en 2016. — C. Allain / 20 Minutes

« IMA comme Innovant, Maîtrisé et Ambitieux ». Le tweet du compte officiel du guide Michelin rédigé en octobre ne laissait guère de suspense quant à l’obtention de l’étoile. Lundi, la nouvelle a été officialisée. Julien Lemarié, chef du restaurant Ima, à Rennes, a obtenu une étoile au guide Michelin.

Ouvert pendant l’été, son restaurant s'est déjà forgé une belle réputation dans la capitale bretonne, qui ne comptait plus de table étoilée depuis la revente de l'Aozen en juin. Auréolé de 3 toques au Gault & Millau, distingué parmi les 10 meilleures tables de l'année selon L’Express, le chef rennais a opté pour une cuisine ouverte, où les clients peuvent manger au comptoir, à quelques centimètres des couteaux atypiques ramenés du Japon. Un pari payant, l'établissement affichant toujours complet.

 

Un soir au comptoir d'#ima ÉNORME MOMENT #imarennes #ima #restaurant #inclassable #rennes #food

Une publication partagée par Romain Joly (@romainjoly_cuisigraphe) le 13 Juil. 2017 à 12 :27 PDT

Formé au CFA de Saint-Malo, Julien Lemarié a déjà officié dans de grandes maisons, comme chez Gordon Ramsay à Londres, chez Michel Troisgros à l’Hyatt Regency de Tokyo, au Raffles à Singapour ou encore au Cheval Blanc à Courchevel. En 2012, il avait pris la tête de la cuisine du restaurant étoilé Lecoq-Gadby, à Rennes, avant de la quitter trois ans plus tard et de mûrir son projet.

En japonais, Ima veut dire « maintenant ». Il n’aura fallu que six mois au cuisinier de 40 ans pour séduire le célèbre guide rouge. Une belle inspiration.