Menton: «Le secret, c’est la pâte», dévoile le champion du monde de pizza

GASTRONOMIE Le Mentonnais Laurent Raimondo vient d'être sacré meilleur pizzaïolo du monde...

Mathilde Frénois

— 

Laurent Raimondo a été sacré champion du monde de pizza.
Laurent Raimondo a été sacré champion du monde de pizza. — L. Raimondo
  • Laurent Raimondo a affronté 130 concurrents.
  • Il a dû réaliser quinze pizzas sur deux jours.

C’est « par hasard » que Laurent Raimondo est tombé dans l’univers de la pizza. Et il n'était pas petit. Après une carrière de dessinateur en bâtiment, il commence à côtoyer l’univers de la cuisine italienne en 2000 à Monaco, à l'âge de 30 ans : « Je n’avais jamais rien fait. J’ai bluffé en disant que j’étais meilleur pizzaïolo », assume-t-il aujourd’hui. Et « meilleur pizzaïolo », Laurent Raimondo l’est devenu 17 ans plus tard. Ce Mentonnais vient d’être sacré champion du monde de pizza à la Pizza World Cup.

C’est à Rome que Laurent Raimondo, 43 ans, a affronté 130 pros de la Reine et de la Quatre-Saisons. Sur deux jours, tous ont dû faire 15 pizzas : de la calzone en passant par les classiques et les préparations sans gluten. Un marathon que l’Azuréen maîtrise : en deux ans, il a participé à une cinquantaine de concours régionaux, nationaux, européens jusqu’à cette épreuve d’envergure mondiale.

Bientôt une école de pizzaïolo

Si le Mentonnais milite pour des sauces et des ingrédients préparés « maison », il estime que « le secret, c’est la pâte » : « C’est un savoir-faire. Il faut avoir un coup de main précis, maîtriser le mélange des farines et respecter le temps de repos », détaille celui qui anticipe 48 heures à l’avance ses préparations.

Laurent Raimondo a déjà ouvert deux restaurants à Menton et un autre en Savoie où il sert ses pizzas « à base de beaucoup de légumes ». Elles représentent 80 % de ses ventes. Ayant décroché le titre suprême de champion du monde, Laurent Raimondo veut passer de l’autre côté du comptoir. Il souhaite devenir juge, puis ouvrir une école de pizzaïolo à Menton.