Gastronomie: Le champion du monde du pâté en croute est belge

MIAM Le lauréat qui travaille à Bruxelles devance un chef exerçant à Géthary (Pyrénées-Atlantiques) et un autre à New York...

M.P.

— 

Le champion du monde du pâté en croute, le Belge Karen Torosyan, avec le 2e et le 3e.
Le champion du monde du pâté en croute, le Belge Karen Torosyan, avec le 2e et le 3e. — pate_croute/Twitter

Le trophée du championnat du monde de pâté en croûte est de retour en Europe, après un crochet au Japon l’an dernier pour récompenser le chef Hideyuki Kawamura. Ce lundi, c’est un chef belge, Karen Torosyan, de la Bozar Brasserie, à Bruxelles, qui a été distingué, avec une recette au cochon d’Auvergne label rouge, foie gras et magret de canard. Sans oublier une touche de pistache, de poivre vert de Thaïlande et de gelée au porto rouge.


Le Belge a devancé le Français Claude Clavet, qui exerce à la Getaria à Guéthary (Pyrénées-Atlantiques) et qui avait pris, lui, l’option du pâté de croûte au lièvre de chasse, foie gras et cèpes parfumés à l’armagnac.

Sur la troisième marche du podium, se place le jeune français Aurélien Dufour, du Dine Groupe/Prep Kitchen à New York. Pour son pâté rebaptisé Turc Duc hen, il avait misé sur de la dinde, du canard, de la poule fermière, des trompettes de la mort, de la châtaigne, de la mousse de foie gras crémeuse et de la gelée aux girolles.

Le jury, qui était réuni chez le viticulteur Michel Chapoutier à Tain-l’Hermitage (Drôme), a aussi décerné un prix spécial du jury :


Un prix de la Confrérie :


Et pour finir un (très réussi) prix de l’élégance :


Et si tout cela vous a mis l’eau à la bouche et que vous voulez en savoir plus sur cette spécialité française (même si aucun restaurant français n’a décroché le titre de champion du monde), lisez l’interview de l’auteur de L’anthologie du pâté en croûte.