Diaporama Premier week-end de l'acte 2 du confinement en France

Fermer le diaporama

Premier week-end de l'acte 2 du confinement en France

  • LEWIS JOLY/AP/SIPA

    La France est à nouveau confinée pour une période de quatre semaines à minima. Rues commerçantes vides, chaises empilées en terrasse et portes de cinéma fermées, il y avait comme un air de déjà-vu dans la métropole française en ce week-end de la Toussaint. De Paris à Lille, en passant par Dijon, Nice, Toulouse ou Biarritz, 20 Minutes fait un tour de l'Hexagone, en images.

     L'avenue des Champs-Elysées, le samedi 31 octobre, à Paris.

    Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • BOB EDME/AP/SIPA

    Comme les commerces non essentiels les librairies sont fermées. Cependant il est possible de commander en ligne vos livres et de venir les collecter à Paris, et dans le reste de la France. Photo : Bayonne, le 30 octobre 2020. 

  • GAO JING/CHINE NOUVELLE/SIPA

    Les cinémas ont aussi dû baisser leur grille. Ici, l'UGC des Champs-Elysées, à Paris, le 30 octobre 2020.

  • THIBAULT CAMUS/AP/SIPA

    Sans culture, pour retrouver de la couleur il faudra aller sur les marchés... Photo : A Paris, le 30 octobre 2020.

  • KONRAD K./SIPA

    A Dijon (Côte d'Or), les gargouilles sur la façade de l'église Notre-Dame se sentent bien seules dans le centre-ville, le 30 octobre.

  • M. LIBERT / 20 MINUTES

    A Lille (Nord), sur la Grand-Place, on observe le même spectacle des chaises de café empilées...

  • MICHEL SPINGLER/AP/SIPA

    Le footing est autorisé pendant une heure dans un périmètre d'un kilomètre du domicile avec une attestation bien remplie. Photo : A Lille (Nord), le 1er novembre. 

  • LAURENT VU/SIPA

    Plus au sud, à Nice (Alpes-Maritimes), la ville est calme en ce dimanche 1er novembre. 

  • BOB EDME/AP/SIPA

    A Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), les surfeurs sont à l'eau pour protester contre l'interdiction des activités nautiques sur les plages. 

  • Bob Edme/AP/SIPA

    Et oui, on vous assure que nous sommes bien le 1er novembre 2020, à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques)... Il fait plus de 25 degrés dans l'air. 

  • FRED SCHEIBER/SIPA

    On regarde dans le rétroviseur pour se retrouver à Toulouse (Haute-Garonne), la ville rose aux rues désertées, le samedi 31 octobre. 

  • LEWIS JOLY/AP/SIPA

    A Paris, c'est à nouveau très calme dans le quartier de l'Opéra Garnier, le vendredi 30 octobre. 

  • THIBAULT CAMUS/AP/SIPA

    Les forces de l'ordre contrôlent les personnes qui se déplacent. Celles qui n'ont pas la possibilité de télétravailler doivent se munir d'une attestation de leur employeur pour se rendre sur leur lieu de travail. Photo : Dans le métro parisien, le vendredi 30 octobre.

  • JEANNE ACCORSINI/SIPA

    Les parcs et jardins restent ouverts. En ce samedi plutôt doux et ensoleillé, les parisiens sortent de leur domicile pour une promenade ou exercer une activité physique. Photo : Jadin du Luxembourg, à Paris, le 31 octobre 2020.

  • JEANNE ACCORSINI/SIPA

    Ou tout simplement pour profiter des rayons du soleil...

  • LOUISE MERESSE/SIPA

    Le lendemain, moins de soleil dans la capitale mais toujours autant de monde profitant de l'heure quotidienne qui leur est accordée pour prendre l'air. 

  • JACQUES WITT/SIPA

    Ce dimanche soir, on observe seulement les feuilles mortes sur les pavés d'une place dans le quartier de Montmartre.

  • GAO JING/CHINE NOUVELLE/SIPA

    Paris n'est plus une fête... mais on vous envoie quand même quelques cœurs de la place du Trocadero, devant la tour Eiffel, le 30 octobre 2020.

Vous aimerez peut-être