Voynet remet le coup Vert en 2007

©2006 20 minutes

— 

Après plusieurs tours de scrutin, sur fond de contestations et de querelles intestines, les Verts ont désigné mardi Dominique Voynet pour porter leur couleur à la présidentielle de 2007 et défendre leur projet d'"écologie politique".
Après plusieurs tours de scrutin, sur fond de contestations et de querelles intestines, les Verts ont désigné mardi Dominique Voynet pour porter leur couleur à la présidentielle de 2007 et défendre leur projet d'"écologie politique". — Olivier Laban-Mattei AFP

Sur le fil. Après trois mois de rebondissements, Dominique Voynet a été officiellement désignée hier par 64 % des militants comme la candidate des Verts à la présidentielle 2007. La sénatrice de Seine-Saint-Denis a remporté les primaires écolos face au député Yves Cochet, par un écart limite : 50,59 % contre 49,41 %. En avril, un premier vote avait été contesté par les candidats, obligeant la direction des Verts à organiser un nouveau scrutin. Cofondatrice du parti en 1984, Dominique Voynet, 47 ans, ex-ministre de l'Environnement de Lionel Jospin, était déjà candidate à la présidentielle en 1995. Elle n'avait récolté que 3,32 % des voix.

Sa désignation semble toutefois précaire, certains responsables Verts ayant déjà avancé d'autres noms. Hier, Noël Mamère a soutenu José Bové, estimant que le leader paysan est « l'un de ceux qui portent le mieux, le plus haut et le plus fort la voix de l'écologie politique ».

Surtout, la candidature Voynet survient alors que le PS s'inquiète de la multiplication des candidatures à gauche, craignant une répétition du 21 avril 2002, qui avait conduit à l'élimination de Jospin dès le premier tour. Pour 2007, Arlette Laguiller et Olivier Besancenot sont déjà candidats pour LO et la LCR. Christine Taubira veut l'être pour le PRG, Jean-Pierre Chevènement n'exclut rien pour le MRC, comme Marie-George Buffet pour le PC. Lundi, François Hollande a proposé aux partis qui soutiendraient le candidat socialiste d'« avoir des élus à l'Assemblée et une présence au gouvernement ». Personne n'a répondu pour l'instant.

Bastien Bonnefous

l A neuf mois de l'échéance, on compte 26 candidats officiels à la présidentielle 2007. Parmi eux, Jean-Marie Le Pen (FN), Arlette Laguiller (LO), Olivier Besancenot (LCR), et Philippe de Villiers (MPF). l Autres candidats probables : Nicolas Sarkozy (UMP), François Bayrou (UDF), et Marie- George Buffet (PCF). l Chez les socialistes, Ségolène Royal, DSK, Laurent Fabius, Jack Lang, Lionel Jospin et François Hollande sont en lice. l Seize candidats avaient recueilli en 2002 les 500 signatures nécessaires pour se présenter. Ce record devrait être battu.