Une trentaine de scouts finissent leur virée en Dordogne à l'hôpital

©2006 20 minutes

— 

L'hypothèse de la chaleur ou de la fatigue est désormais privilégiée pour expliquer les maux de tête et de ventre dont ont été victimes samedi une trentaine de scouts israélites, qui participaient à un rassemblement de quatre-vingt quinze jeunes à Saint-Vincent-de-Connezac (Dordogne). Les autorités ont d'abord songé à une intoxication alimentaire, avant de se raviser. Hier, seuls quatre scouts restaient en observation à l'hôpital.