SNCF: Gros retards en direction du Sud-Est en raison d'un acte de malveillance

SOCIÉTÉ câble a été sectionné mercredi soir...

© 2012 AFP

— 

Un acte de malveillance sur la ligne TGV entre Paris et Lyon a provoqué mercredi soir des retards de 30 minutes à près de trois heures sur une quinzaine de TGV en direction ou en provenance du sud-est, a-t-on appris auprès de la SNCF, qui prévoit de nouveaux retards jeudi matin.
Un acte de malveillance sur la ligne TGV entre Paris et Lyon a provoqué mercredi soir des retards de 30 minutes à près de trois heures sur une quinzaine de TGV en direction ou en provenance du sud-est, a-t-on appris auprès de la SNCF, qui prévoit de nouveaux retards jeudi matin. — Philippe Huguen afp.com

Un acte de malveillance sur la ligne TGV entre Paris et Lyon a provoqué mercredi soir des retards de 30 minutes à près de trois heures sur une quinzaine de TGV en direction ou en provenance du Sud-Est, a-t-on appris auprès de la SNCF, qui prévoit de nouveaux retards jeudi matin.

Un câble a été sectionné au sud de Paris, selon les premières constatations. Des agents SNCF doivent travailler durant la nuit sur ce problème mais d'ores et déjà des retards sont à anticiper sur les TGV devant circuler sur cet axe dans les deux sens jusqu'à jeudi en début d'après-midi, a précisé un porte-parole de l'entreprise ferroviaire.

Trains bloqués à 90 km de Paris

En début de soirée mercredi, les systèmes automatiques de sécurité, détectant un problème, ont bloqué les trains à environ 90 km au sud de Paris. Un TGV en direction de Lyon, parti peu avant 20H00 et arrêté près de deux heures à cet endroit, devait subir près de trois heures de retard.

Une douzaine d'autres TGV, détournés sur la voie classique ne permettant pas la grande vitesse, ont dû allonger leur temps de parcours de 30 à 45 minutes. Deux autres TGV ont eu entre une heure trente et deux heures de retard.