Cinq happy slappers mis en examen

©2006 20 minutes

— 

Le happy slapping devant les tribunaux. Quatre collégiens, qui avaient agressé fin mai un de leurs camarades dans un jardin public du centre de Roanne (Loire), et une fille du même âge qui avait filmé la scène avec un téléphone portable, ont été mis en examen hier pour violences en réunion sur mineur de 15 ans. Entendus le 7 juin à l'hôtel de police de la ville, les agresseurs avaient indiqué qu'ils avaient visionné l'agression tout de suite après l'avoir commise avant de l'effacer. Blessée à une jambe et aux côtes, la victime s'était vue prescrire quatre jours d'interruption temporaire de travail.