Un pèlerinage mieux encadré

©2006 20 minutes

— 

Les autorités françaises vont appliquer strictement la législation en matière d'opérateurs de voyages pour assainir le marché du pèlerinage annuel des musulmans à La Mecque, a annoncé hier le bureau des Cultes du ministère de l'Intérieur.

Selon la loi, les associations ne peuvent organiser des voyages que si elles disposent d'un numéro d'agrément délivré par les préfectures. L'objectif du ministère est de faire disparaître certains rabatteurs et structures associatives qui font du commerce sans autorisation, dans des conditions « indignes » pour les fidèles.

Zakaria Nana, le président de SOS Pèlerin, association créée après des difficultés lors du pèlerinage 2005, s'est félicité de cette initiative : « Nous réclamons cela depuis un an et demi. » SOS Pèlerin va publier une liste d'opérateurs jugés recommandables sur son blog (sospelerin.over -blog.com). Près de 27 000 fidèles venus de France, dont 6 000 de nationalité française, ont participé au dernier pèlerinage achevé début janvier. Seize pèlerins de France avaient été tués dans l'effondrement d'un hôtel et une bousculade.