Les six de Guantanamo s'expliquent

©2006 20 minutes

— 

Au cours du deuxième jour du procès à Paris des six anciens détenus de Guantanamo, les prévenus ont poursuivi hier leurs explications sur ce qui les a poussés à se rendre entre 2000 et 2001 dans l'Afghanistan des talibans. Et en particulier dans un camp d'entraînement islamiste.

Tous nient devant le tribunal correctionnel la volonté de devenir terroriste. Nizar Sassi évoque plutôt son « goût pour le maniement des armes et l'image de Rambo ». Il ajoute que « l'aventure, la clandestinité, braver les interdits » ont également compté dans les raisons de son départ. Mourad Benchellali, âgé de 25 ans, affirme que son frère, récemment condamné à dix ans de prison, lui avait « parlé de l'Afghanistan comme d'un pays agréable à visiter » et qu'il s'était finalement retrouvé dans un camp. Deux autres prévenus ont, eux, évoqué des questions religieuses. Ainsi, Imad Achhab Kanouni reconnaît avoir été « prêt à mourir pour une bonne cause ». Un autre reconnaît avoir voulu « faire le hijra, l'immigration dans un pays musulman ».