Le serment d'un renouveau

©2006 20 minutes

— 

La boucle est bouclée. Hier, une dizaine de membres de la commission Outreau, créée en décembre dernier pour rechercher les causes des dysfonctionnements de la justice, se sont rendus à Outreau (Pas-de-Calais) pour remettre leur rapport aux acquittés. « C'est un geste fort. Mais il faut voir dans quelles conditions les propositions de réformes du rapport vont être concrétisées, témoigne Alain Marécaux, l'un des treize acquittés. Si les réformes n'ont pas lieu, il y aura eu beaucoup de souffrance pour rien. » Mettre en oeuvre les réformes, c'est justement l'engagement pris par André Vallini (PS), président de la commission via « le serment d'Outreau », qui consiste pour les députés à s'engager à suivre le dossier. « C'est important, témoigne Daniel Legrand fils, acquitté. Il y a quelque temps je n'allais pas bien. C'est des choses comme ça qui font que ça va mieux.»

A Outreau, Fanny Bertrand