Maintenant, Lionel Jospin se « pose la question »

©2006 20 minutes

— 

L'ancien Premier ministre socialiste Lionel Jospin est  l'invité ce mercredi du journal de 20H00 de TF1 au cours duqel il répondra aux questions de Patrick Poivre d'Arvor, a indiqué TF1 sans préciser les thèmes qui seront abordés.
L'ancien Premier ministre socialiste Lionel Jospin est l'invité ce mercredi du journal de 20H00 de TF1 au cours duqel il répondra aux questions de Patrick Poivre d'Arvor, a indiqué TF1 sans préciser les thèmes qui seront abordés. — AFP/Archives

Plus l'élection présidentielle approche, plus Lionel Jospin semble mourir d'envie d'y participer. L'ancien Premier ministre a réalisé hier soir un pas de plus vers un éventuel retour sur la scène politique. Invité du JT de 20 heures sur TF1, il a déclaré : « S'il apparaissait que je suis le mieux placé pour rassembler les socialistes, pour rassembler la gauche, pour rassembler le pays, pour assumer la charge de l'Etat, exercer la fonction présidentielle dans la situation difficile de la France d'aujourd'hui (...) alors je me poserais la question » d'une candidature à la présidentielle.

En réponse à une remarque de Patrick Poivre d'Arvor, qui soulignait qu'il avait annoncé le 21 avril 2002 que son départ de la vie politique était « définitif », Lionel Jospin a répondu : « Je ne crois pas que cet adjectif, vous le trouverez dans ma déclaration de l'époque. »

Pas question, a-t-il ensuite précisé, de ne pas respecter les règles en vigueur au Parti socialiste. Si Lionel Jospin était candidat, ce serait avec l'assentiment de tous. « Ce que penseront le premier secrétaire et les principaux responsables du Parti socialiste sera un élément tout à fait important » dans son choix de se présenter. « Et de toute façon, a-t-il souligné, les adhérents du PS désigneront » leur candidat. Lui ? « La question est ouverte », a-t-il répété.

Il ne fait aucun doute que cette question, les autres candidats du PS à l'investiture présidentielle vont désormais se la poser eux aussi.

S. C.