PourClaude Pernès : «ça ne révolutionne pas ma fonction »

©2006 20 minutes

— 

Réacyion de Claude Pernès, maire UDF de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et président de l'Association des maires d'Ile-de-France.

« J'ai lu le projet de loi, et je n'y ai rien trouvé de préoccupant pour les libertés individuelles. Vu que le système actuel ne fonctionne pas, je suis prêt à assumer ces nouveaux pouvoirs, qui me semblent assez modestes. De toute façon, quand les banlieues s'enflamment ou quand une enseignante se fait tabasser par un élève, c'est bien à la porte du maire qu'on vient frapper. Alors si je peux coordonner le rôle du juge, du policier et de l'assistance sociale, pourquoi pas ? ça ne va pas révolutionner ma fonction. Il faut cesser l'hypocrisie autour de la confidentialité des informations : si je ne suis pas au courant des problèmes d'une famille, comment je peux agir ? »

Recueilli par L.d.C.