Palace Parfums : patrons à la barre pour usine volatile

©2006 20 minutes

— 

Le procès des dirigeants de la société Palace Parfums s'est ouvert hier devant le tribunal correctionnel de Dieppe (Seine-Maritime). Ils sont accusés d'avoir profité des vacances de Noël pour vider leur usine sans en avertir leurs 48 salariés, en 2003. Un seul membre du clan, le frère de la principale accusée, était présent, alors que les salariées s'étaient déplacées en nombre, encore « ahuries » de voir à quel point elles avaient été « traitées comme des bêtes ». Le jugement a été mis en délibéré à septembre.