La réduction des salaires des patrons approuvée à 80%

© 2012 AFP

— 

Les Français approuvent à 80% la réduction du salaire des patrons d'entreprises publiques, et à 64% l'annonce d'un "coup de pouce" au Smic, selon un sondage TNS Sofres/Sopra group pour i-Télé publié vendredi.
Les Français approuvent à 80% la réduction du salaire des patrons d'entreprises publiques, et à 64% l'annonce d'un "coup de pouce" au Smic, selon un sondage TNS Sofres/Sopra group pour i-Télé publié vendredi. — Alexander Klein afp.com

Les Français approuvent à 80% la réduction du salaire des patrons d'entreprises publiques, et à 64% l'annonce d'un "coup de pouce" au Smic, selon un sondage TNS Sofres/Sopra group pour i-Télé publié vendredi.

Seuls 10% sont hostiles à la première mesure, et 23% à la seconde. La proportion de non-réponse est respectivement de 10 et 13%.

Fait aussi l'objet d'un large accord (59%) le retour à la retraite à 60 ans "pour ceux qui ont commencé à travailler avant 18 ans". 31% sont plutôt contre, 10% sans opinion.

(Le décret en préparation prévoit de rétablir l'âge de départ à la retraite à 60 ans, à taux plein, pour les personnes ayant commencé à travailler à 18 ou 19 ans et ayant cotisé pendant 41 ou 41,5 ans).

En revanche, la hausse de l'allocation de rentrée scolaire n'est approuvée que par 46% des personnes interrogées, 41% étant plutôt contre. 13% n'ont pas d'avis.

D'autre part, 46% pensent que le gouvernement "parviendra à améliorer le pouvoir d'achat des plus modestes (42% d'avis inverse, 12% sans opinion).

Par contre, une nette majorité (entre 58 et 61%, selon le thème abordé) estime qu'il ne parviendra pas à "réduire le chômage", "limiter le nombre des plans sociaux", "réduire les délocalisations", "revenir à l'équilibre budgétaire".

66% déclarent aussi s'attendre à une hausse de leurs impôts, seul 1% pronostiquant une baisse.

Enfin, les Français sont très partagés sur le fait de savoir si François Hollande tiendra ses promesses sociales au cours de son quinquennat: 44% de "oui" et autant de "non", pour 12% de sans opinion.

Sondage réalisé par internet le 31 mai auprès d'un échantillon national représentatif de 1.012 personnes âgées de 18 ans et plus, et constitué selon la méthode des quotas.

Notice complète consultable auprès de la Commission nationale des sondages.