Réquisitions au procès du mont Sainte-Odile

©2006 20 minutes

— 

Devant le tribunal correctionnel de Colmar (Haut-Rhin), le parquet a requis hier la condamnation de trois anciens cadres de l'aviation civile et d'Airbus et d'un contrôleur aérien ainsi que la relaxe de deux prévenus jugés dans le procès du crash du mont Sainte-Odile. Des peines « symboliques » d'un an de prison avec sursis ont été requises contre l'ancien directeur technique d'Airbus, contre l'ex-directeur général adjoint d'Air Inter et l'ancien chef du contrôle technique de la direction générale de l'aviation civile. Neuf mois avec sursis ont été requis contre le contrôleur aérien. La catastrophe aérienne avait fait quatre-vingt-sept morts en 1992.