Gardes à vue d'agents EDF-GDF après une explosion en Corse

©2006 20 minutes

— 

Sept agents EDF-GDF ont été placés en garde à vue hier au sujet d'une explosion au gaz dans un immeuble de Bastia le 19 mars 2005. L'enquête a démontré que l'explosion qui a provoqué la mort d'un homme n'était pas due à un attentat. Trois hypothèses sont évoquées : la fuite de gaz, le branchement clandestin ou l'explosion d'une bouteille de gaz. La justice s'interroge sur les instructions données aux agents par leur hiérarchie après le drame.