GDF-Suez, projet quand même

©2006 20 minutes

— 

Le gouvernement ne lâche pas le morceau. Gérard Larcher, ministre délégué à l'Emploi, a assuré hier matin que le Conseil des ministres pourrait être saisi d'un projet de loi sur Gaz de France « dans les prochaines semaines », après que le Premier ministre aura tiré « les conclusions du débat parlementaire ». Un débat pourtant mal parti pour le gouvernement puisque mercredi, une majorité de députés UMP ont fait part de leur hostilité au désengagement de l'Etat de GDF dans l'optique d'une fusion avec Suez.

En visite dans la Marne hier, Dominique de Villepin a assuré qu'il attendait « la phase de concertation sociale et politique » pour « arrêter le meilleur projet possible » pour cette fusion. Certains ont évoqué des participations croisées ou tout au moins, un engagement de 50 % de l'Etat dans GDF et non 34 % comme l'indiquait le projet du gouvernement.