Serge July serait libéré malgré lui de « Libération »

©2006 20 minutes

— 

La rumeur a accueilli les salariés de Libération hier matin : Serge July serait sur le départ. Elle a pris de la consistance dans la journée.

Le directeur de la publication et PDG du quotidien, se serait vu demander par l'actionnaire principal du journal, Edouard de Rothschild, de quitter son poste. Le cofondateur de Libération, qui a survécu à de nombreuses crises et conflits avec le personnel, aurait accepté en demandant des garanties sur « l'avenir et la pérennité du journal ». Autre signe que des grandes manoeuvres sont engagées, le directeur général, Louis Dreyfus, et le directeur de la rédaction, Antoine de Gaudemar, seraient aussi partants. C'est donc toute l'équipe de direction qui pourrait bientôt quitter le siège parisien de la rue Béranger.

Reste à savoir s'il s'agit pour l'actionnaire d'un plan visant à assainir les finances du quotidien, d'une volonté de changer le visage du journal ou des prémices d'une solution plus radicale face aux difficultés du titre. Une rumeur fait état de l'arrivée prochaine d'Edwy Plenel, l'ancien patron du Monde. Contacté par 20 Minutes, il dément : « Je n'ai pas été en contact, ni de manière officielle, ni de manière officieuse, avec aucun représentant de la direction, des actionnaires ou du personnel de Libération ».

A. S.