La traversée du bac pour 516 975 lycéens

©2006 20 minutes

— 

Etre enfant d'enseignants, être une fille et avoir eu un an d'avance pendant sa scolarité augmentent sensiblement les chances d'obtenir le baccalauréat et de poursuivre des études supérieures longues, selon une étude que publie lundi le ministère de l'Education nationale.
Etre enfant d'enseignants, être une fille et avoir eu un an d'avance pendant sa scolarité augmentent sensiblement les chances d'obtenir le baccalauréat et de poursuivre des études supérieures longues, selon une étude que publie lundi le ministère de l'Education nationale. — Pierre Verdy AFP/Archives

C'est parti. La session 2006 du baccalauréat général et technologique s'ouvre aujourd'hui avec l'épreuve de philosophie. Au total, les candidats seront soumis à huit ou douze épreuves. La sanction tombera avec les résultats début juillet. Panorama d'un marathon très rodé.

516 975 candidats aux bacs général et technologique. Parmi eux, les deux tiers passent un bac L, S ou ES et en auront terminé avec les écrits vendredi. Les autres passeront un bac technologique qui se prolonge jusqu'au 20 juin. Les 123 835 candidats au bac professionnel plancheront du 19 au 23 juin.

Particularités Six candidats ont 14 ans, deux plus de 70 ans. 32 292 candidats individuels, ayant choisi de reprendre des études sur le tard, se sont inscrits au bac.

Un miracle d'organisation pour les services de l'Education nationale. 63 séries (dont 54 pour le bac pro), 4 000 sujets (dont 40 % de secours), 4 052 lycées-centres d'examens en France (71 à l'étranger), 139 733 examinateurs mobilisés, pour un coût total évalué à plus de 40 millions d'euros (55 e par candidat au bac général, 73,4 au bac technologique, 59,6 au bac professionnel).

Conseils « Dans les dernières heures, il faut se relaxer, faire un peu de sport. Le bachotage a ses limites », a indiqué mercredi le ministre de l'Education nationale, Gilles de Robien.

La mobilisation lycéenne anti-CPE en mars-avril. L'impact de l'événement sera l'inconnue de la session 2006. Un quart des établissements a connu des perturbations. Gilles de Robien a garanti que « les récents événements n'ont mis en cause ni le calendrier ni le niveau de préparation des candidats ».

Sixtine de Villeblanche

Plus de 80 % des candidats au bac devraient l'obtenir. Parmi eux, 88 % poursuivront des études supérieures, selon les statistiques du ministère. Et un tiers se dirigera vers des formations courtes (BTS et IUT).