Une troisième ourse lâchée dans les Pyrénées malgré les «anti»

©2006 20 minutes

— 

Les opposants n'ont pas réussi à l'empêcher. Une troisième ourse, capturée en Slovénie dans la nuit de lundi à mardi, a été lâchée hier à Arbas (Haute-Garonne). Elle s'appelle Hvala (« Merci » en slovène), est âgée de 5 ans, pèse 100 kg et n'était pas du tout la bienvenue pour les anti-ours présents sur les lieux. Selon le ministère de l'Ecologie, le lâcher s'est passé « dans une ambiance tendue » en raison de la présence d'opposants à la réintroduction d'ours « pas très nombreux mais très déterminés ». L'animal a cependant été libéré sur le site prévu.

Depuis le 25 avril, deux ourses slovènes ont déjà été relâchées. Deux autres plantigrades doivent suivre. François Arcangeli, maire PS d'Arbas, s'est dit « satisfait que l'opération se soit passée dans le calme ». Toutefois, les opposants restent mobilisés contre ce plan de réintroduction de l'ours dans les Pyrénées.