Le tueur à la hachette jugé

©2006 20 minutes

— 

Un geste toujours inexpliqué. Hamadi Debche, un Marocain de 21 ans, comparaît à partir d'aujourd'hui et jusqu'à vendredi devant la cour d'assises du Vaucluse. Il est accusé d'avoir tué à coups de hachette le jeune Romain, un adolescent de 15 ans, en juillet 2004 à Avignon. S'il a reconnu l'homicide volontaire, il nie en revanche avoir prémédité son acte. Il affirme s'être senti « insulté » par la victime et invoque les effets de l'alcool ou le« destin » pour minimiser sa responsabilité.

Un après-midi de juillet 2004, l'assassin présumé demande une cigarette à Romain et à sa petite amie Marion, 13 ans, alors qu'ils se promènent le long d'une digue face aux remparts d'Avignon. Un peu plus tard, Marion voit Romain s'effondrer. Il vient d'avoir le crâne fendu par deux coups de hachette, elle se retourne et aperçoit Hamadi Debche qui tient l'arme à la main.

Malgré sa personnalité très fruste, l'auteur présumé des faits ne souffre d'aucun trouble psychique ou mental, selon les experts. En janvier 2005, il a essayé de se pendre dans sa cellule.