Henri-IV s'ouvre aux «têtes» défavorisées

©2006 20 minutes

— 

Parce qu'eux aussi le valent bien. Le prestigieux lycée parisien Henri-IV (5e arrondissement) va tenter une expérience novatrice, « imaginée et portée » par ses professeurs : l'ouverture, dès la rentrée prochaine, d'une classe préparatoire aux études supérieures (CPES). Une sorte de prépa à la prépa, destinée à des élèves qui devront cumuler « mérite » et « milieu social défavorisé ». En somme, le temple de l'excellence va ouvrir ses portes à de jeunes bacheliers pour qui l'ascenseur social risquait fort de rester bloqué au rez-de-chaussée. « Nous voulons impulser de nouvelles ambitions à des élèves méritants qui avaient tendance à s'autocensurer », a expliqué hier Patrice Corre, le proviseur du lycée Henri-IV. Plus habitué à accueillir des fils de bonne famille, il souhaite que le recrutement des filières d'excellence « s'ouvre socialement » et que « les emplois soient pourvus en fonction du mérite, et non plus de la condition sociale ».

Concrètement, trente élèves, « issus de la France entière et pas seulement des ZEP », vont être sélectionnés sur dossier*. Entre septembre et juin, chaque heureux élu sera coaché par un ancien élève, hébergé à la Cité universitaire et, cerise sur le gâteau, gratifié d'un ordinateur portable. Mais en échange, pas question pour la future crème des étudiants de tourner en rond. Avec 27 à 30 heures de cours par semaine, le cursus n'aura rien d'allégé. A la clé, une place en hypokhâgne, en prépa HEC ou en maths sup, soit à Henri-IV, soit dans une autre prépa ultrasélective.

« A la fin de l'année scolaire, l'expérience sera expertisée », a indiqué le recteur de l'académie de Paris, Maurice Quenet. Pour l'heure, il assure que « les établissements de province n'ont eu aucune réaction négative ». Reste qu'ils pourraient perdre certains de leurs meilleurs élèves.

Laure de Charette

* Rens. : www.lycee-henri4.com

Deux autres CPES doivent ouvrir à la rentrée prochaine, au lycée Jacques-Feyder à Epinay (93) et au lycée Jean-Moulin à Torcy (77).