L'histoire d'un long bras de fer judiciaire

©2006 20 minutes

— 

Ils n'en sont pas à leur première. Depuis 1999, les anciens salariés d'Alstom ont engagé de nombreuses actions en justice contre leur employeur. Leur première victoire date de 2001 : le site de Lys-lez-Lannoy est classé comme établissement ayant utilisé de l'amiante dans sa fabrication, ce qui ouvre le droit pour les salariés à une retraite anticipée. En 2002, Alstom est condamné à désamianter le site. En outre, la faute inexcusable d'Alstom a été reconnue plusieurs fois par des tribunaux des affaires de Sécurité sociale qui ont accordé des indemnités à des salariés victimes de cancers. « Après le procès, on continuera à se battre, explique Jean-Luc Poteau, ex-salarié. Il y a sûrement d'anciens salariés malades et qui ignorent que c'est lié à l'amiante. »

F. B.