Un homme entendu pour viol, s'échappe du commissariat d'Albi

© 2011 AFP

— 

Un psychiatre d'Audincourt (Doubs) a été légèrement blessé à l'arme blanche mercredi dans son cabinet par un de ses anciens patients, un homme au lourd passé psychiatrique qui a pris la fuite et que la justice considère comme un malade "dangereux".
Un psychiatre d'Audincourt (Doubs) a été légèrement blessé à l'arme blanche mercredi dans son cabinet par un de ses anciens patients, un homme au lourd passé psychiatrique qui a pris la fuite et que la justice considère comme un malade "dangereux". — afp.com

Un homme de 21 ans qui a agressé sexuellement quatre femmes vendredi à Albi, s'est échappé du commissariat central où il était entendu après son interpellation, a-t-on appris de source policière.

Bien connu des services de police, l'homme a commis des attouchements sur trois des victimes et imposé une fellation à la quatrième dans la matinée en plein centre d'Albi avant d'être arrêté au volant de sa voiture, passablement alcoolisé, selon les enquêteurs.

Emmené au commissariat central, il a été entendu dans la soirée. Au moment où l'on allait lui passer les menottes pour le ramener en cellule, il s'est échappé, sautant par la fenêtre d'un bureau voisin situé au premier étage. Il a atterri sur le toit d'un fourgon et a ensuite disparu.

Le jeune homme était sorti de prison à la mi-décembre, après avoir purgé une partie des cinq ans de prison auxquels il avait été condamné en 2009 pour viol, selon le journal La Dépêche du Midi qui a révélé l'affaire. Il faisait l'objet d'un suivi socio-judiciaire.