Teknival : la fausse affaire des chiens éventrés

©2006 20 minutes

— 

Une simple rumeur ? Dans son édition d'hier, le Parisien affirmait qu'une quinzaine de chiens seraient morts au teknival du 1er mai à Chavannes (Cher), éventrés par des raveurs pour récupérer la drogue cachée dans leur estomac. Mais ni les gendarmes, ni le vétérinaire de permanence ne confirment la présence de cadavres de chiens. Hier soir, la Société protectrice des animaux a retiré sa plainte pour « acte de cruauté et mauvais traitement ». Cette rumeur avait déjà circulé l'an dernier.