Les jeunes se méfient des politiques

©2006 20 minutes

— 

no credit

Confiance relative. Selon un sondage LH2 réalisé pour Advencia, France Info et 20 Minutes, les jeunes de 18 à 24 ans comptent plus sur eux-mêmes que sur les politiques pour changer le monde. En effet, à 49 % ils pensent que ce sont les gens de leur âge qui sont le plus à même de préparer la société dans laquelle ils aimeraient vivre. Viennent ensuite les entreprises (29 %), les organisations internationales (27 %), les associations de consommateurs (26 %), les ONG (24 %), les politiques (19 %). De même, s'ils ont l'intention de s'impliquer dans l'élection présidentielle de 2007, c'est avant tout en s'informant par les médias (75 %). Et ils sont seulement 17 % à vouloir participer à des forums, 9 % à avoir envie d'aller à des réunions politiques et 8 % à vouloir adhérer et militer dans un parti politique. Quant aux répercussions de la crise du CPE, elles sont bien présentes. Plus de la moitié des jeunes sondés (55 %) estime qu'il faut garder des contrats de travail stables plutôt que développer de la flexibilité (40 %) même si cela freine la baisse du chômage. Enfin, le dernier enseignement de ce sondage concerne la guerre, pour le moment médiatique, entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy pour l'élection présidentielle. C'est elle qui l'emporte avec 49 % d'opinions favorables, contre 26 % à son rival. Reste que 17 % ne font confiance ni à l'une ni à l'autre.

David Carzon