Villepin ouvre prudemment le débat sur les universités

©2006 20 minutes

— 

Dominique de Villepin s'attaquerait-il au mammouth universitaire ? Le Premier ministre a proposé hier de définir « un nouveau pacte entre l'université et les Français », alors qu'il installait à la Sorbonne la commission du débat national « Université-emploi ». Parmi les réflexions qu'il souhaite engager, l'« orientation » et « la professionnalisation des formations universitaires ». L'objectif étant de « faire de l'université un lieu de savoir autant qu'un chemin vers l'emploi ».

Villepin marche cette fois sur des oeufs. Il a ainsi tenu à préciser que « les associations étudiantes et lycéennes devront être associées en permanence aux débats, en particulier lorsque des propositions concrètes se dessineront ». Selon un conseiller de Matignon, « seul ce qui fera l'objet d'un consensus sera appliqué rapidement ». Pas question d'ouvrir le dossier de la hausse des droits d'inscription ou de la sélection à l'entrée de l'université.

Les premières réponses de la commission sont attendues dès le mois de juin, pour une mise en application « au cours de l'année 2006-2007 ». Selon ce conseiller, « les mesures les plus consensuelles, comme la mise en place d'un service public de l'orientation, seront mises en oeuvre dès septembre ».

Le Premier ministre a assuré hier que l'Etat « prévoirait les moyens financiers nécessaires ». Une manière aussi de montrer qu'il s'attaque encore à des problèmes épineux, à moins d'un an de la présidentielle de 2007.

L. d. C. et S. C.