Paul Van Buitenen : «Bolkestein pourrait quitter la Menatep»

©2006 20 minutes

— 

Interview du député européen Paul Van Buitenen

Comment vous êtes-vous intéressé à l'affaire Clearstream ?

Lorsque j'étais fonctionnaire européen, notamment en poste au Luxembourg, j'ai rencontré à plusieurs reprises Ernest Backes, le coauteur de Révélation$, l'ouvrage qui a révélé l'affaire dans son ensemble. Je m'y suis intéressé de près mais je n'avais alors aucun moyen d'aider les auteurs. Ce n'est que lorsque je suis devenu parlementaire européen sur la liste « Europe transparente » en juin 2004 que j'ai pu interpeller mes confrères.

Qu'est-ce qui vous a poussé à le faire ?

Que la Commission européenne réponde à la question d'Harlem Désir par la voix d'un commissaire européen siégeant à la Menatep et ayant travaillé pendant des années pour Shell, deux sociétés liées à Clearstream. Un aspect m'intéressait notamment : les autorités russes ont engagé des poursuites judiciaires à l'encontre de la Menatep et Bolkestein assiste l'entreprise dans ce dossier.

Quelle a été la réaction des autres eurodéputés ?

Il y en a eu peu. Quant au président de la Commission, José Manuel Barroso, il répond à côté des questions. A Bruxelles, tout repose sur les réseaux informels pour faire bouger les choses. En attendant de créer une réglementation sur ce genre de questions, on murmure que Bolkestein pourrait bientôt quitter ses fonctions à la Menatep.

Recueilli par A. S.