Un appel à réformer la tutelle

©2006 20 minutes

— 

Le système des tutelles et curatelles, qui permet de priver de ses droits une personne jugée vulnérable, est aujourd'hui « inadapté ». C'est ce qu'ont dénoncé les associations, magistrats et parlementaires réunis hier sous les auspices du médiateur de la République. Leur objectif, faire pression sur le gouvernement pour qu'il « réforme et réhumanise la mise sous tutelle », avant la présidentielle de 2007.

« Le système actuel infantilise les personnes seules, exclues ou malades d'Alzheimer, alors qu'elles ont besoin d'être protégées », déplorent les professionnels. Parmi les mesures de la réforme envisagée, la création d'un mandat de protection future, pour permettre à chacun de désigner quelqu'un de confiance susceptible de devenir son tuteur. Plus de sept cent mille personnes sont actuellement placées sous protection juridique. Celles qui sont sous tutelle ne peuvent gérer leurs biens elles-mêmes, se marier sans l'avis d'un conseil de famille ou voter. La curatelle est un régime plus léger de conseil ou de contrôle.

L.d.C.