Enquête après la perte d'un sonar

©2006 20 minutes

— 

Sonar, ne vois-tu rien venir ? Les conclusions d'une enquête de commandement devaient être remises hier soir à Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense, après la perte en mer d'un équipement sophistiqué de lutte anti-sous-marine. Selon Le Canard enchaîné, qui a révélé l'affaire hier, la perte de ce sonar serait due à une imprudence du capitaine d'une frégate qui effectuait des essais dans le golfe de Gascogne, dans la nuit du 24 au 25 mars. Le préjudice subi s'élève à « trois millions d'euros », selon le ministère de la Défense. La France ne possédait que deux exemplaires de ce sonar.