136 prisonniers sans papiers entament une grève de la faim

©2006 20 minutes

— 

Cent trente-six des cent quarante-six personnes en situation irrégulière enregistrées au centre de rétention de Vincennes (Val-de-Marne) ont entamé hier une grève de la faim. Ces détenus « entendent protester contre leurs conditions de détention, les lois sur l'immigration et l'absence de regard de l'administration sur leur sort », a déclaré hier une responsable de la Cimade, le service oecuménique d'entraide présent dans le centre.

Ce mouvement « est assez impressionnant, c'est assez rare qu'ils soient aussi nombreux », a-t-elle ajouté, soulignant que les chambres des détenus « étaient occupées par plusieurs personnes » et que ces derniers ne « profitent que très peu de l'espace extérieur ».

Les détenus qui ont refusé leurs plateaux-repas hier sont de « toutes nationalités », selon la responsable, qui a précisé qu'ils venaient majoritairement d'Algérie, du Mali, de Chine, de Roumanie et de Turquie.